Contenu réservé

Transition protéique Tous mobilisés pour les légumineuses

J.-M. NOSSANT
J.-M. NOSSANT

Le lancement du tant attendu plan protéines a remis un coup de projecteur sur les légumineuses. Mais l’émulation a beau être là, faire bouger les lignes n’est pas chose aisée. Si le consensus est de mise sur leur rôle dans la transition agroécologique, les défis à relever, techniques et économiques, sont de taille. Néanmoins, les coops et négoces, bras armés du déploiement des protéines végétales dans les territoires, s’emparent du sujet et beaucoup d’initiatives individuelles et collectives germent. Par Renaud Fourreaux

Le développement des légumineuses… Ce serpent de mer s’il en est ! Un vaste chantier qui s’enlise depuis des décennies. Le nouveau plan protéines, unanimement salué, va-t-il être enfin le déclic pour booster ces plantes fixatrices d’azote atmosphérique et riches en protéines ? À savoir, pour être précis, le soja, les protéagineux (pois, féverole, lupin), les légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots, petits pois, pois cassés, fèves) et les légumineuses fourragères (luzerne, trèfle, sainfoin, lotier, vesce). Si les précédents plans n’ont pas produit les effets escomptés, celui-ci paraît très ambitieux (+ 40 % de surfaces de légumineuses d’ici 2023 afin de « créer la dynamique », + 100 % d’ici 2030), et vise à « faire gagner dix points de souveraineté alimentaire », aujourd’hui autour de 50 % hors prairies. Par cet effort de 100 M€ sur 2021 et 2022, les pouvoirs publics reconnaissent réellement que ces pépites représentent l’une des solutions à la transition agricole et alimentaire. L’enjeu majeur est maintenant de les replacer au cœur de l’alimentation et des systèmes de culture, au lieu de les importer massivement : 60 à 70 % des légumes secs le sont, comme 40 % des matières riches en protéines destinées à la consommation animale (tourteaux, protéagineux, drèches), voire 95 % pour la seule Bretagne.

« Pour l’amour de Dieu… »

627

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
35 %

Vous avez lu 35 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre