Appros

Benjamin Maillochaud et Sébastien Bégon, après avoir créé début 2022 une société de conseil du même nom, sont désormais à la tête du négoce SBM Agripartage.

Les Ets Gauthier repris par SBM Agripartage

Benjamin Maillochaud et Sébastien Bégon, à la tête de la société de conseil SBM Agripartage, ont repris début 2023 les Ets Gauthier, à Queaux, dans la ...

« En général, les plus grandes surfaces concernées sont des locaux non chauffés, seulement éclairés, utilisés pour le stockage de semences, de produits phytosanitaires ou d'engrais », illustre Virginie Charrier, responsable environnement et énergie à La Coopération agricole.

Réduction d'énergie obligatoire dans les stockages d'appro

Début janvier, la foire aux questions de la plateforme Operat de l'Ademe a été modifiée : elle acte formellement que les bâtiments de stockage des coo ...

Avec une faible pression, le coût à l’hectare en antimildiou a baissé de 30 %, passant de 250 € en 2021 à 175 € en 2022.

2022, une année peu propice aux maladies

Caractérisée par la sécheresse et une succession de canicules, l’année 2022 n’a pas été favorable au développement des maladies fongiques. Résultat ? ...

Le tournesol est probablement la culture de printemps qui a le mieux résisté aux conditions très sèches de 2022.

Le tournesol reste attractif

Le contexte conjoncturel international a fait grimper les surfaces de tournesol en France en 2022. Malgré des rendements en retrait, la culture pourra ...

Loïc Champion, la voix de la plateforme e-commerce Farmi.com de Soufflet agriculture, anime la nouvelle web-série mettant en scène des agriculteurs clients.

La plateforme e-commerce Farmi.com lance une nouvelle web-série

Avec 9 700 comptes utilisateurs, la plateforme e-commerce d’appro de Soufflet agriculture, Farmi.com, continue son développement en créant une animati ...

À nouveau en retrait

Les surfaces de semences de betteraves ont baissé d’environ 2 % en 2022. Elles pourraient continuer à reculer en 2023, malgré un appel des industriels ...

La société Sylva Fertilis produit et commercialise 400 t de biochar par an sous sa marque Terra Fertilis. Elle en projette 800 t après la mise en place de la deuxième ligne en janvier prochain.

Sylva Fertilis mise sur la qualité de son biochar

L’entreprise normande a obtenu plusieurs certifications distinctives pour son produit, dont une autorisation de mise sur le marché de l’Anses. Son dir ...

Bayer estime que la part des biosolutions dans ses ventes de produits de protection, devrait passer à 30 % en France d’ici à 2030.

Bayer se dote d’une unité de production en France

Bayer France a inauguré, en octobre dernier, une nouvelle unité de conditionnement de produits de biocontrôle sur le site de son usine de Marle, dans ...

Prélevés sur le résultat 2021-2022, « 8,70 €/t ont été redistribués aux apporteurs et 3,50 €/t mis en réserve », a annoncé Jean-Michel Habig, président de la Cac, le 9 décembre, en AG à Colmar.

La Cac s'appuie sur Area et Ecu pour rassurer

Au sortir d’un exercice 2021-2022 record, la Coopérative agricole de céréales fixe ses priorités : fournir à ses adhérents les intrants nécessaires po ...

Philippe Dessertenne, DG du groupe Lorca, et Christian Sondag, président, ont présenté un bilan positif de l’exercice 2021-2022, le 8 décembre.

Lorca résiste bien à la crise et mise sur le digital

Ce jeudi 8 décembre, le groupe Lorca a annoncé devant la presse avoir réalisé un bon exercice avec un développement des activités Matériaux et énergie ...

Marché à nouveau en baisse

La crise en Ukraine a pénalisé le marché des semences de maïs en 2022, en particulier de maïs grain. Les signaux ne semblent pas plus favorables pour ...

En moyenne, 2,5 Puffer de De Sangosse sont positionnés par hectare. Les halos de phéromone qu'ils émettent permettent une couverture sur l'ensemble de la parcelle.

Le biocontrôle s'impose

Le marché insecticides, en retrait par rapport à 2021, a vu sa valorisation augmenter avec une progression notable des biosolutions.

Gilles Couleaud, d’Arvalis (ici, à g. dans un champ d’essais), confirme : « L’impasse de T1 à nœuds reste la règle. D’après nos calculs, le T1 serait amorti dans 56 % des situations, pour un blé à 30 €/q. » © N. CORNEC/ARVALIS

Fongicides céréales : Arvalis recommande un maintien des doses en 2023

Dans la perspective d’un cours du blé élevé, la protection fongicide reste bien valorisée avec un gain net de plus de 300 €/ha. Les spécialistes d’Arv ...

Les pondeuses bio dépendent pour leur consommation à 98 % des fabricants d’aliments. © Y. BOLOH

L’alimentation animale bio s’interroge sur son autonomie protéique

Pour assurer un développement cohérent et pérenne des grandes cultures bio françaises capables d’assurer l’alimentation des animaux, le cabinet d’étud ...

Une mission est en train d’évaluer les impacts d’un abaissement des seuils de déclaration pour le stockage d’ammonitrate 33,5. © C. FAIMALI

Stockage d’ammonitrate : entre inquiétude et optimisme

La profession des engrais est suspendue aux conclusions à venir d’une nouvelle mission examinant les impacts d’un renforcement de la réglementation su ...

La production européenne d’aliments pour animaux devrait perdre 5 Mt, passant ainsi à 145 Mt en 2022. © Y. BOLOH

Les fabricants d’aliments européens perdent 3,5 % en volumes en 2022

Les fabricants d’aliments pour animaux connaissent une année difficile quasiment partout dans l’Union européenne, selon la Fefac. Le syndicat européen ...

Avant de rejoindre Biovitis, Jacques Esquerré était depuis 2016 directeur général d’Adama France, poste qu’il occupait jusqu’à l’année dernière.

Jacques Esquerré engagé chez Biovitis pour accélérer son déploiement

De Sangosse annonce avoir nommé Jacques Esquerré à la direction opérationnelle et stratégique de Biovitis dans le cadre d’une mission.

L’usine de Phyteurop industries, à Montreuil-Bellay dans le Maine-et-Loire, va participer aux besoins de capacité en production d’Elicit Plant pour ses produits Best-a.

Phyteurop industries va produire du Best-a pour Elicit Plant

La société Phyteurop industries, filiale d’InVivo, a annoncé ce 27 septembre la signature d’un accord avec Elicit Plant pour produire une partie de se ...

Pour Hervé Vasseur, président de Nutrinoë, la tendance au repli des fabrications d’aliments pour animaux devrait se poursuivre. © Y. BOLOH

Nutrition animale : les fabricants bretons encore en retrait

Les fabricants d’aliments bretons, réunis avec leurs fournisseurs à Apigné (Ille-et-Vilaine) pour le Carrefour des matières premières organisé par Nut ...

De gauche à droite : Olivier Gouin, coordinateur régional Ouest du réseau des référents cybermenaces, Amaury Le Néel, chef des divisions opérationnelles à la direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes, Christian Cévaër, délégué à la sécurité numérique pour la région Bretagne de l’ANSSI, lors du O’Congrès de Tecaliman, le 12 septembre, à Pont-Péant (Ille-et-Vilaine). © Y. BOLOH

Cyberattaques : un fléau qui frappe aussi les entreprises de la nutrition animale

Tecaliman a consacré son O’Congrès, le 12 septembre, à la cybersécurité. Non pour faire parler des entreprises qui ont subi des attaques, mais bien po ...

Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre