Baromètre

Selon notre sondage Agrodistribution-ADquation, seulement 52 % des agriculteurs disent avoir acheté des engrais azotés en morte-saison cette année. © C. THIRIET

Engrais azotés : une morte-saison bien morne

Selon notre baromètre Agrodistribution-ADquation, 22 % des agriculteurs auraient moins acheté d’engrais azotés en morte-saison que d’habitude. Pire : ...

Jérôme Le Roy, président de la Ferme digitale (ici, au centre, au Salon de l’agriculture 2022), est surpris des résultats, car il voit sur le terrain « un mouvement fort avec des entreprises qui se développent beaucoup ». © DLTran_LaFermeDigitale

Start-up et services en ligne : les agriculteurs restent sceptiques

Selon notre enquête ADquation, seuls 38 % des agriculteurs pensent que les start-up proposant des services en ligne les aident à optimiser la conduite ...

La commande d’intrants au moment de la visite du TC reste le moyen privilégié par les agriculteurs. Rien d’étonnant pour Clément Le Fournis, DG d’Agriconomie, qui a commenté les résultats de notre baromètre ADquation : « Le contact humain primera toujours. » © S. CHAMPION

Commande d’intrants : les agriculteurs plébiscitent les TC

À l’heure de l’essor du digital, plus de la moitié des agriculteurs continuent de préférer passer leurs commandes d’intrants lors de la visite de leur ...

Trois principaux freins à l’adoption des produits de biocontrôle ont été identifiés dans le cadre d’une enquête utilisateurs de l’IBMA : le manque d’efficacité des produits, ou du moins le manque de preuves de leur efficacité, le manque d’accompagnement, d’information et de formation et, enfin, le coût de ces solutions.

Biocontrôle : des freins restent à lever

Bien que les produits de biocontrôle n’aient cessé de gagner du terrain ces dernières années, leur utilisation semble désormais atteindre un plafond d ...

Les éleveurs de bovins sont parmi les premiers concernés par EGalim 2.

Rémunération : les agriculteurs fort réservés sur les retombées d’EGalim 2

Selon notre enquête ADquation, une majorité d’agriculteurs connaissent les dispositions de la loi EGalim 2 tout en confiant, pour la plupart, ne pas ê ...

Les gants de protection chimique restent l’EPI le plus fréquemment utilisé par les agriculteurs avec 70 % des sondés déclarant toujours les porter. © RAS PRODUCTION / Astrid Loren

Fréquence d’utilisation des EPI : peut mieux faire

Bien que le port des EPI gagne du terrain depuis quelques années, leur utilisation par les agriculteurs lors de la manipulation de produits phytos n’e ...

Avec près de 5 Mds€ de CA, Soufflet pèse autant que son acquéreur potentiel, InVivo. © J.-C. GRELIER/GFA

Rapprochement InVivo-Soufflet : les agriculteurs pas très emballés

La méga-opération annoncée entre InVivo et Soufflet n’est pas très bien perçue par les agriculteurs. C’est le moins que l’on puisse dire, à la lecture ...

30 à 40 % des agriculteurs cultivent sous cahier des charges

Que ce soit en maïs grain, blé ou colza, ils sont près de 30 à 40 % des producteurs à suivre un cahier des charges, selon notre baromètre ADquation-Ag ...

Engrais azotés : l’ammonitrate toujours plébiscité

Alors que les premiers apports ne vont pas tarder à démarrer, l’ammonitrate reste la première forme d’engrais azoté simple utilisé, devant la solution ...

p.schuber

Les mélanges de variétés gagnent du terrain

Un tiers des producteurs de maïs fourrage ont l’intention cette année d’ensemencer une partie de leur surface destinée à l’ensilage avec un mélange de ...

Question 1 : Lorsque vous préparez ou réalisez des traitements phytos, portez-vous les équipements de protection suivants... ?

La majorité des agriculteurs portent des gants (87 %) et/ou une combinaison de travail classique (72 %), lors de la réalisation des traitements phytos ...

Question : Selon vous, qui est le mieux placé pour améliorer l'image de l'agriculture auprès du grand public ? (réponses spontanées)

Les agriculteurs sont toujours plus nombreux (59 %) à penser être les mieux placés pour améliorer leur image auprès du grand public (les moins de 50 a ...

Question 1 : Pour déterminer la stratégie de commercialisation de vos productions végétales, quelle est votre source d'information principale ?

Les organismes stockeurs restent la principale source d'information des agriculteurs pour déterminer la stratégie de commercialisation de leurs produc ...

Question 2 : Êtes-vous d'accord avec la phrase suivante : « Mon conseiller principal de coopérative/négoce est suffisamment formé pour répondre à mes attentes » ?

84 % des agriculteurs sont d'accord avec le fait que leur TC est suffisamment formé pour répondre à leurs attentes (+ 13 points par rapport à 2017).

Question 2 : Utilisez-vous des produits de biocontrôle ? Si non, indépendamment du prix, seriez-vous prêt à en utiliser ?

16 % des agriculteurs utilisent des produits de biocontrôle, et un tiers des non-utilisateurs sont prêts à le faire, en baisse de 14 points par rappor ...

Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre