C’est finalement le belge Ludwig de Mot qui va assurer la direction du groupe coopératif après le départ de Philippe de Raynal, en février dernier, à la demande du conseil de surveillance.

Ingénieur civil en génie électromécanique de l’université de Louvain et diplômé de plusieurs programmes de l’Insead, Ludwig de Mot a occupé depuis vingt-cinq ans des responsabilités de président et membre du comité exécutif de plusieurs grands groupes, et en particulier de McBride dans les produits d’entretien en 2019 et 2020, Lhoist dans les minéraux et production de chaux de 2006 à 2018, et SCA Packaging dans l’industrie forestière de 1996 à 2006.

Accélérer la transformation du groupe

« L’arrivée de Ludwig de Mot va permettre d’accélérer la transformation du groupe coopératif et poursuivre l’amélioration de ses résultats financiers tout en déployant sa stratégie de transition énergétique, souligne le groupe coopératif dans un communiqué. Son expérience industrielle, son expertise de la transformation sont autant d’atouts qui permettront à Tereos de déployer un plan de progrès dans les différents sites de production et d’accélérer ainsi son retour à une profitabilité durable. »

Gwenaël Eliès, qui avait assuré depuis février la direction par intérim, est désormais membre du directoire en charge des finances et des services systèmes d’information, juridique, fiscal et ressources humaines.

Blandine Cailliez
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
36%

Vous avez parcouru 36% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !