Contenu réservé

Spécial appros 2021 Engrais

Après deux années favorables pour l’industrie des engrais minéraux, le contexte agricole actuel n’est plus propice à l’optimisme. L’azote est de son côté sous le feu des projecteurs après l’accident de Beyrouth, mais aussi les initiatives environnementales européenne (Green Deal) et française (convention citoyenne pour le climat). L’ambiance est meilleure dans les engrais organiques, portés par le bio, la HVE, l’économie circulaire en général, et dans le secteur convoité des biostimulants, qui innove à tour de bras.Dossier réalisé par Renaud Fourreaux

81

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
10 %

Vous avez lu 10 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre