C’est une vraie croisade que mène Muriel Penon, avec vingt autres agricultrices, administratrices de coopérative agricole tout comme elle, pour inviter les conseils d’administration des coops à accueillir une plus juste proportion de femmes. Sous les ailes du collectif Les Elles de la Coop constitué en 2018, elles cheminent pas à pas, s’appuyant sur une communication qui commence à prendre de l’ampleur avec la sortie d’un guide et un webinaire en juin. Et l’espoir de sensibiliser tout un chacun à leur légitime démarche.

Votre action avec Les Elles de la Coop porte-t-elle ses fruits ?

Du chemin reste à faire. La dernière enquête HCCA annonce une proportion moyenne de 9,7 % d’agricultrices dans les conseils d’administration des coopératives, alors que le recensement agricole dénombre 26,2 % de cheffes d’exploitation. L’objectif de notre collectif Les Elles de la Coop est d’atteindre une représentativité des femmes proportionnelle à la réalité du terrain au sein des conseils d’administration, avec aussi la possibilité d’accéder à une fonction au bureau.

Cependant, les lignes bougent. Nous bénéficions d’une meilleure écoute depuis que la loi EGalim a remis en question le mode de gouvernance des coopératives. Lors de son dernier congrès, La Coopération agricole s’est engagée à inciter à la féminisation des conseils d’administration. Le rapport d’information parlementaire sur les coopératives agricoles, publié le 16 février, en parle aussi dans ses recommandations. Et quand nous avons présenté nos travaux, le 24 mars, au conseil d’administration de La Coopération agricole, celui-ci a reconnu qu’il était temps d’agir et de travailler sur son exemplarité car il compte une seule femme sur une quarantaine d’administrateurs. Et chacun de ses administrateurs va analyser la situation de sa propre coopérative. Nous avons également un soutien marqué des services juridique et communication de La Coopération agricole.

Comment comptez-vous sensibiliser les conseils d’administration à s’ouvrir ?

Déjà, nous souhaitons élargir l’aire d’influence de notre club Les Elles de la Coop en accueillant des administratrices d’autres régions. En effet, nos membres étaient jusqu’à maintenant situés sur l’arc Atlantique. Mais il y a un petit frémissement avec une administratrice de l’Est qui nous a rejoints récemment.

D’autre part, nous venons de finaliser un « Guide pour la féminisation des CA », disponible en version numérique. Ce guide débute sur les remarques stéréotypées entendues régulièrement et il poursuit sur des conseils et recommandations. Il sera présenté lors d’un webinaire organisé le 8 juin dans le cadre de la semaine de la coopération agricole et qui donnera des clés. En effet, durant cet évènement digital, des ateliers aborderont la mise en place d’une commission pour travailler à une cartographie des femmes coopératrices et aussi la façon de susciter des vocations chez les agricultrices et de bien les intégrer dans le conseil d’administration.

Avec ce webinaire, nous espérons toucher un large public dans les coops, président, administrateurs, cadres dirigeants, les commissions renouvellement ou vie de coopérative, les services communication et les candidates potentielles.

Vous êtes sur les réseaux sociaux ?

Oui, nous avons créé le 8 avril notre page Twitter sur laquelle nous diffusons une vidéo qui présente notre action. Et nous comptons ouvrir prochainement une page sur LinkedIn.

Muriel Penon, porte-parole de Les Elles de la Coop et administratrice de Terre Atlantique, Jean-Michel Nossant