L’entreprise De Sangosse, labellisée « engagé RSE » par l’Afnor et leader en matière de biosolutions en France, vient d’acquérir Biovitis, spécialisée dans la protection et la biostimulation naturelle des végétaux. Cette société, installée à Andernos-les-Bains (Gironde), propose des solutions fongicides françaises, certifiées AB, sans classement écotoxicologique, sans ZNT, sans DRE et sans LMR grâce à ses principes actifs issus de plantes.

Rachat mutuellement bénéfique

D’une part, l’acquisition de Biovitis est pour De Sangosse l’occasion d’ajouter les plantes à ses technologies alternatives à la chimie conventionnelle. Cela lui permet de s’inscrire dans une démarche de transition agroécologique en développant la phytothérapie agricole, en appliquant l’idée de « soigner les plantes par les plantes ». C’est ainsi que l’entreprise souhaite répondre aux attentes de la filière végétale, de la société civile et des pouvoirs publics.

D’autre part, au sein du groupe De Sangosse, Biovitis peut désormais bénéficier de ressources supplémentaires pour le développement technique, la production, l’homologation et la commercialisation de ses produits existants et à venir, afin d’accélérer l’émergence et la mise à disposition de ces solutions naturelles.

Lise Andreux
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
39%

Vous avez parcouru 39% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !