Contenu réservé

Herbicides céréales Une part de plus en plus belle au désherbage d’automne

B. CAILLIEZ
B. CAILLIEZ

Malgré une baisse des surfaces de céréales en 2021-2022, le marché des herbicides s’est conforté, avec des applications d’automne qui continuent à se renforcer et un nombre de passages plus important. Par Blandine Cailliez

Les céréales à paille ont perdu 3 % de surfaces en 2021-2022, à 6,88 millions d’hectares cultivés et 6,2 Mha traités. Cela n’a pas empêché le marché des herbicides céréales de progresser pour la deuxième année consécutive et de gagner 3 %, à 16 Mha déployés. Il constitue d’ailleurs le premier marché des produits de protection des plantes en France, avec entre 320 et 350 M€, sortie firmes. La dépense herbicide des agriculteurs, toutes céréales à paille confondues, s’élève à plus de 70 €/ha, contre moins de 60 € il y a cinq ans. « La gestion du désherbage reste la première préoccupation des agriculteurs en céréales », constate Julien Vaugoux, de Syngenta.

792

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
14 %

Vous avez lu 14 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre