Contenu réservé

Les mélanges de variétés gagnent du terrain

p.schuber
p.schuber

Un tiers des producteurs de maïs fourrage ont l’intention cette année d’ensemencer une partie de leur surface destinée à l’ensilage avec un mélange de plusieurs variétés, révèle notre baromètre ADquation. Découvrez également combien en sont adeptes en blé et colza.

Les mélanges de variétés gagnent chaque année du terrain. Lancés en blé tendre par les agriculteurs il y a une trentaine d’années, ils se sont plus récemment développés en colza et en maïs fourrage. Les maïsiculteurs ont très vite rattrapé et même dépassé les producteurs de blé dans cette démarche, puisque 33 % déclarent avoir prévu de semer des variétés en mélange cette année pour leurs ensilages. Plus des deux tiers d’entre eux (23 % des producteurs de maïs) sont même prêts à emblaver ainsi la totalité de leurs surfaces de maïs ensilage.

En blé et colza, un quart des agriculteurs adeptes

287

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
35 %

Vous avez lu 35 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre