Contenu réservé

Erreur d’herbicides, Tereos en discussion avec Adama

Olivier Leducq, directeur de Tereos Sucre Europe : « Les betteraves touchées par le dossier Goltix Duo vont être traitées dans deux sucreries du groupe, à Bucy-le-Long et Artenay, en début et fin de campagne. » © TEREOS
Olivier Leducq, directeur de Tereos Sucre Europe : « Les betteraves touchées par le dossier Goltix Duo vont être traitées dans deux sucreries du groupe, à Bucy-le-Long et Artenay, en début et fin de campagne. » © TEREOS

Avec 5 500 ha de betteraves concernés par les lots d’herbicides non conformes ou défectueux, la coopérative sucrière Tereos est mobilisée ces dernières semaines pour ne prendre aucun risque sur le plan alimentaire et obtenir, pour ses adhérents et elle-même, les indemnisations adaptées de la part d’Adama.

« Dès que nous avons eu connaissance de l’application d’herbicides non conformes sur des parcelles de betteraves, la décision a été de ne prendre aucun risque sur le plan de la sécurité alimentaire, et la DGAL nous a suivis en ce sens, explique Olivier Leducq, directeur de Tereos Sucre Europe. La démarche a d’ailleurs été menée de manière très concertée dans le cadre de l’interprofession, et notamment avec Cristal Union. »

À 90 % à Connantre

499

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
15 %

Vous avez lu 15 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre