À 52 ans, diplômé de Polytechnique et de l’École nationale supérieure des Mines de Paris, Xavier Astolfi a démarré sa carrière dans les finances, en salle des marchés de la Compagnie parisienne de réescompte, avant de rejoindre l’industrie sucrière en 1995, en tant qu’ingénieur fabrication dans le Groupe Vermandoise. Il y a alors occupé plusieurs postes dont celui de directeur général. Depuis que la société a été rachetée par Cristal Union en 2012, Xavier Astolfi était directeur général adjoint de la coopérative au côté d’Alain Commissaire.

« Une industrie plus flexible, moins consommatrice d’énergie »

« Depuis la fin des quotas en 2017, nous nous sommes appuyés sur la force du modèle coopératif de Cristal Union pour nous transformer, nous fait part le tout nouveau DG de Cristal Union, Xavier Astolfi. Nous nous sommes repositionnés sur le marché européen. Nous avons renouvelé notre offre de produits en la rendant plus flexible, nous avons renforcé notre performance industrielle. J’entends poursuivre dans cette voie pour permettre à la coopérative de relever tous les défis qui l’attendent pour les années à venir. »

Avant de nous dérouler les défis en question : « À savoir la volonté de la France de renforcer sa souveraineté alimentaire, mais aussi la demande de la société en produits moins sucrés, plus allégés ; la disparition progressive du moteur thermique et, avec elle, la baisse des ventes de bioéthanol ; le Greendeal européen et la stratégie Farm to Fork qui nous imposent une réduction de notre consommation d’énergie fossile, et aux agriculteurs d’utiliser moins d’intrants chimiques et davantage de produits naturels ; la disparition du plastique dans les emballages et, enfin, la volonté d’assurer une bonne rémunération des coopérateurs. »

Une nouvelle garde rapprochée

Pour seconder Xavier Astolfi, Stanislas Bouchard, directeur général de Cristalco, l’entité commerciale de Cristal Union, a été nommé directeur général adjoint de Cristal Union, et Vanina Paolaggi, avocate entrée à la coopérative en septembre dernier, secrétaire générale. Elle succède à ce poste à Jean-François Javoy qui part également en retraite.

Blandine Cailliez
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !