Contenu réservé

Semences fourragères Des points de vigilance en production

Cérience
Cérience

Le flux variétal ne tarit pas en fourragères. La filière souhaite se concentrer davantage sur la qualité, et remédier aux soucis de production en luzerne et trèfle violet.

Le marché en semences fourragères reste marqué depuis trois campagnes par des volumes de ventes en semences légumineuses (252 000 quintaux en 2020-2021, source Semae) nettement supérieurs à ceux en graminées fourragères (219 000 q). Ce qui traduit bien l’engouement sur ces espèces. Dans ce contexte, les mélanges prêts à l’emploi réalisent environ 30 % du marché.

Déployer France prairies

328

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
18 %

Vous avez lu 18 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre