Contenu réservé

Tereos va se fixer une feuille de route d’ici l’été

Les sucreries du groupe terminent la campagne d’arrachage avec un rendement moyen inférieur de 26 % à sa moyenne historique. © B. CAILLIEZ
Les sucreries du groupe terminent la campagne d’arrachage avec un rendement moyen inférieur de 26 % à sa moyenne historique. © B. CAILLIEZ

Après dix-huit mois dans la tourmente, Tereos a annoncé le 16 février, lors de la présentation des résultats du 3e trimestre de son exercice 2020-2021, qu’il établirait ses priorités stratégiques et opérationnelles d’ici l’été. Il a engagé pour cela des audits industriels et commerciaux.

« La nouvelle équipe de direction se focalise sur ses trois piliers d’activités principaux (NDLR : sucre, alcool, amidon) avec pour objectif d’améliorer la rentabilité opérationnelle du groupe et diminuer l’endettement », a expliqué dans un communiqué Philippe de Raynal, nommé président du directoire de Tereos en décembre dernier, après 18 mois de tension extrême entre les agriculteurs et les dirigeants de la coopérative, et des élections qui ont conduit les contestataires à la tête de Tereos.

Réduire l’endettement

339

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
23 %

Vous avez lu 23 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre