Contenu réservé

Pohu compte sur Mémé Germaine pour porter l’ACS

Alexandre Pohu, dirigeant du négoce (à g.), et Thierry Ménard, responsable de l’activité agricole, assurent avec leur marque Mémé Germaine : « Cela montre que l’ACS fonctionne, et qu’on peut en faire un produit. » © M. COISNE
Alexandre Pohu, dirigeant du négoce (à g.), et Thierry Ménard, responsable de l’activité agricole, assurent avec leur marque Mémé Germaine : « Cela montre que l’ACS fonctionne, et qu’on peut en faire un produit. » © M. COISNE

Le 23 novembre, les Ets Pohu, dans le Maine-et-Loire, ont organisé une journée sur l’agriculture positive. L’occasion de faire le point sur sa bière Mémé Germaine, issue de l’agriculture de conservation des sols, lancée il y a un an.

Près d’une centaine d’agriculteurs et étudiants en agriculture avait répondu présent, le 23 novembre, à Montigné-sur-Moine dans le Maine-et-Loire, à l’invitation des Ets Pohu. Objectif du négoce : « Donner une image positive de l’agriculture aux agriculteurs », explique Alexandre Pohu, à la tête de l’entreprise. Des intervenants de la filière ont échangé autour d’une table ronde sur les enjeux de demain pour l’agriculture et l’alimentation.

Promouvoir l’agriculture de conservation des sols

315

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
23 %

Vous avez lu 23 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre