Les adhérents l’avaient appris dans leur bulletin de liaison et au pied des silos de collecte fin juin : le directeur du groupe depuis cinq ans, Alexandre Raguet, allait quitter ses fonctions. Le président Christian Sondag le précisait dans son éditorial : « Notre directeur général a pris une décision personnelle, familiale et professionnelle en acceptant de rejoindre l’équipe de direction du groupe Limagrain. En parfaite coordination entre le conseil d’administration et le comité de direction, nous avons engagé le recrutement d’une nouvelle direction générale pour Lorca. »

Recruter début août

C’est chose faite depuis début août. Philippe Dessertenne, 53 ans, prendra officiellement son poste le 1er septembre après le départ d’Alexandre Raguet le 31 août. Le nouveau DG dirigeait jusqu’alors l’activité des filières de l’amont à l’aval du Groupe Avril Sanders de la division AFE (Avril Filière d’Élevage).

Fils d’agriculteur en polyculture élevage en Bourgogne, il est diplômé d’une double formation agro et d’un master commerce, marketing, gestion et finance. Il a également travaillé pour Unilever où il a occupé des fonctions de directeur d’enseignes marketing commercial, de directeur d’enseignes GMS et de chef national des ventes. Au cours de son parcours, il a pu ainsi acquérir une vraie expérience dans les produits de grande consommation ainsi que dans les produits et services aux agriculteurs.

Une vraie assise économique

Dans un communiqué daté du 29 juillet qui informe de sa nomination, Philippe Dessertenne explique son choix de rejoindre le groupe Lorca : « Son organisation en trois pôles s’apparente à ce que j’ai déjà connu, notamment au sein d’Unilever : c’est un type de pilotage que j’apprécie. Son assise économique et sa capacité à investir et à se développer sont d’autres points forts qui ont contribué à conforter mon choix. »

Avant de préciser : « Ma première feuille de route sera de poursuivre le bon déploiement du plan stratégique Transform 2024 basé sur l’innovation, le digital, le leadership régional, la performance opérationnelle et financière, la qualité de service, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). L’objectif étant de faire évoluer et de développer le modèle coopératif agricole de Lorca pour répondre aux attentes et aux défis de demain. »

Dominique Péronne
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !