Contenu réservé

Agriculteur-TC : construire une relation durable Dossier Savoir écouter les attentes et ouvrir les horizons

Savoir écouter les attentes et ouvrir les horizons

Ne rien négliger des demandes exprimées par les agriculteurs est devenu primordial, pour renforcer la relation avec le technico-commercial.

«Mais c’est aux agriculteurs de se poser les questions. Ce n’est pas aux autres de se les poser pour eux », lance Anne-Laure Durand, agricultrice en Ile-de-France, lors de nos 16es rencontres. Ce propos illustre bien le changement de paradigme qui peut prendre place avec des agriculteurs ou agricultrices aspirant à un accompagnement qui répond vraiment à leurs besoins, tout en les laissant maîtres de leurs décisions. Une telle posture légitime n’ôte rien aux besoins d’accompagnement. En effet, Anne-Laure Durand ne rejette pas son technicien, mais il ne lui apporte pas les réponses qu’elle recherche, notamment en agriculture de conservation des sols (lire p. 30). Or elle estime « très important l’accompagnement technique dans le changement du système de cultures en raison du risque économique potentiel ».

1315

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
9 %

Vous avez lu 9 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre