Contenu réservé

De nouveaux résultats d'essais chez Bonneval sur les Cives d'hiver

Les essais, ici à la coopérative de Bonneval, ont montré que récolter la Cive à un stade plus tardif permet un gain de rendement entre le stade épiaison et le stade grain pâteux estimé à 5,6 t de MS/ha pour l’orge et 3,4 t de MS/ha pour le triticale.
Les essais, ici à la coopérative de Bonneval, ont montré que récolter la Cive à un stade plus tardif permet un gain de rendement entre le stade épiaison et le stade grain pâteux estimé à 5,6 t de MS/ha pour l’orge et 3,4 t de MS/ha pour le triticale.

Agrosolutions a publié un premier bilan des essais menés en partenariat avec RAGT chez Océalia et Bonneval Beauce et Perche sur ces cultures destinées aux méthaniseurs. Le point avec Mathilde Lejards, responsable du service développement de la coopérative de Bonneval, le 20 janvier.

« Raisonner l’implantation d’une Cive [culture intermédiaire à valorisation énergétique, ndlr] d’hiver à faibles intrants à l’échelle de la succession culturale » : c'est l'objectif des deux plateformes d'essais implantées chez Océalia et Bonneval Beauce et Perche, animées par Agrosolutions, en partenariat avec le semencier RAGT. Une expérimentation lancée au vu de l'augmentation du nombre de méthaniseurs dans les campagnes, consommant de plus en plus de Cive. Les derniers résultats ont été publiés en ce début d'année.

Méthaniseur remis en question à Bonneval

413

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
20 %

Vous avez lu 20 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre