Contenu réservé

Réduction d'énergie obligatoire dans les stockages d'appro

« En général, les plus grandes surfaces concernées sont des locaux non chauffés, seulement éclairés, utilisés pour le stockage de semences, de produits phytosanitaires ou d'engrais », illustre Virginie Charrier, responsable environnement et énergie à La Coopération agricole.
« En général, les plus grandes surfaces concernées sont des locaux non chauffés, seulement éclairés, utilisés pour le stockage de semences, de produits phytosanitaires ou d'engrais », illustre Virginie Charrier, responsable environnement et énergie à La Coopération agricole.

Début janvier, la foire aux questions de la plateforme Operat de l'Ademe a été modifiée : elle acte formellement que les bâtiments de stockage des coopératives et négoces de plus de 1 000 m² sont concernés par l'obligation de réduction de la consommation d'énergie. Virginie Charrier, responsable environnement et énergie à La Coopération agricole, nous apporte son éclairage.

Le flou est désormais levé : les locaux de stockage dans les coopératives et négoces, où sont par exemple entreposés des engrais et des semences, sont considérés comme des bâtiments hébergeant des activités tertiaires. Et en tant que tels, ils tombent sous le coup du décret n° 2019-771 du 23 juillet 2019 relatif aux obligations d'actions de réduction de la consommation d'énergie finale dans des bâtiments à usage tertiaire. Celui-ci demande, pour les bâtiments existants de plus de 1 000 m², « la mise en œuvre d'actions de réduction de la consommation d'énergie finale ».

40 % en moins en 2030

469

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
21 %

Vous avez lu 21 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre