«Grâce à son cycle végétatif très court, la caméline se positionne en interculture d’été. Elle stocke le carbone, restructure le sol, piège les nitrates, fournit du pollen en plein été aux butineuses et, surtout, elle produit une graine destinée à la fabrication de nouveaux biocarburants », vante Saipol qui conduit depuis 2018 un projet pilote de valorisation. Depuis 2020, la filiale industrielle du groupe Avril a d’ailleurs voulu aller plus loin pour réaliser un crash-test de faisabilité d’une filière grandeur nature. Elle s’est pour cela associée à huit organismes stockeurs, dont la Scael, Agrial et la coopérative de Creully. Deux campagnes d’essais ont déjà eu lieu en 2020 et 2021. Une nouvelle série est prévue en 2022. Les rendements attendus sont assez faibles, de l’ordre de 10 q/ha. Cependant, la conduite est quasiment la même que celle d’un couvert végétal classique. C’est donc une culture peu coûteuse et dont le potentiel de surface est très important sur le territoire français. Le prix de la graine payé par la filière est indexé sur le prix du colza.

Le point critique semble résider dans la réussite du semis qui doit être assez précoce, entre le 15 juin et le 15 juillet. En période estivale, les conditions de semis peuvent être très séchantes. Par ailleurs, les résidus de céréales à paille encore jeunes contiennent des substances allélopathiques qui freinent le démarrage de la culture bien davantage que la faim d’azote liée à la présence de résidus. La filière continue donc d’expérimenter sur l’aspect semis via des semis par drone sous couvert ou des semis après des Cive. Conduite en interculture, la caméline ne concurrence pas les débouchés alimentaires. À ce titre, elle peut être éligible aux « biocarburants avancés » qui sont privilégiés dans la nouvelle politique européenne sur les énergies renouvelables.

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !